Fil RSS
Accueil
1 / 4 | Fil RSS

Portrait du Christ en chien

« Un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort. » (Ecclésiaste 9, 4) Un chrétien est un chien, je n’en démordrai pas… Quel lien peut-il y avoir entre le christianisme et le cynisme, cette philosophie étrange qui proclame que « le sage fera le chien » ? Mais d’abord, qui sont les cyniques, ces « philosophes canins » dont l’appellation porte une signification aujourd’hui quasi antinomique de la leur ? Ce sont en premier Antisthène le « chien franc », Diogène le « chien céleste », Cratès « le cher

Lire la suite...

Le Christ philosophe ?

Du christianisme comme philosophie S’il y a certes une philosophie chrétienne (ou plutôt plusieurs), dont nous ne retracerons pas ici l’histoire, s’il y a une philosophie du christianisme, peut-on considérer le christianisme lui-même comme une philosophie ? Nous n’envisagerons pas ici la question sous l’angle d’une philosophie théorique, reprenant à nouveaux frais la fameuse querelle de la « philosophie chrétienne » qui opposa au début des années trente Emile Bréhier et Léon Brunschvicg à

Lire la suite...

L’insurrection revient ?

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, un peu avant 2 heures du matin, un jeune militant écologiste est tué par un tir de grenades sur le site du barrage contesté de Sivens dans le Tarn. Sur les cinquante à soixante-dix manifestants alors présents, l’escadron de gendarmerie mobile, soit plus d’une centaine de militaires, a tiré en peu de temps quelques 237 grenades lacrymogènes, 41 balles de défense, 38 grenades F4 - et lancé 23 grenades offensives. Les grenades offensives, sont des grenades

Lire la suite...

Un Mai 68 conservateur ?

Officiellement aconfessionnel et apolitique, le mouvement d’opposition au projet de loi de « mariage pour tous » cristallisé dans la Manif pour tous fut essentiellement, sauf sur ses marges, catholique et de droite. Dimension politique et confessionnelle que le politologue Gaël Brustier est loin de minorer : « Personne n’avait voulu ou pu voir que, de la France la plus catholique, d’un monde que l’on pensait éteint, s’élèverait le grondement d’une rébellion sociale de cette force. » Ni la gauche

Lire la suite...

Le mensonge de l’argent

Faut pas jouer au pauvre, quand on a le sou… Il y a quelques années, un ami, directeur général d’une ONG bien connue dans l’aide à l’enfance, publiait un texte sur la fameuse honte de l’argent qui toucherait les élites traditionnelles, embarras provoquant une discrétion des riches, une forme de décence, qu’il défendait contre la monstration américano-protestante de la réussite comme élection – et, lui-même très vieille France, contre la vulgarité du bling-bling montant. Certes, je ne pouvais

Lire la suite...

Fini de rire ?

L’an dernier, le gouvernement traitait un humoriste en ennemi public numéro un. Aujourd’hui, des terroristes assassinent des caricaturistes. Fini de rire ? Tout le monde il est choqué. Tout le monde il va défiler. Valls y convie jusqu’à Sarkozy. Pour que la récupération des avantages collatéraux de cet ignoble attentat soit complète, il ne reste plus au Front National qu’à s’inviter aux défilés, et à Frigide Barjot qu’à se proclamer porte-parole de LMRPT (La Marche républicaine pour tous)

Lire la suite...

Recrute katekita !

« Bien que confrontée à une perte chronique de clergé local et de personnel missionnaire en l’absence de renouvellement générationnel, la Polynésie française continue à apporter une réponse généreuse à l’Evangile au travers de l’implication toujours plus responsable de laïcs aux missions relevant de la catéchèse et des œuvres de charité. Le 27 juillet 2012, en l’église de Marie No Te Hau de Papeete a eu lieu la Messe d’investiture des nouveaux « katekita », hommes et femmes qui, au terme d’un

Lire la suite...

Du libéralisme comme étatisme

Par Denis Sureau Le marché dérégulé et l'État omnipotent sont les enfants jumeaux du libéralisme. Face à l’omnipotence d’un État toujours plus spoliateur, absorbant la majorité des richesses du pays, multipliant les contraintes légales et réglementaires de toute sorte, certains de nos contemporains se croient libéraux parce qu’ils aspirent à davantage de libertés concrètes. Dans le même temps, face aux immenses dégâts politiques, économiques, culturels, sociaux et écologiques causés par la

Lire la suite...

Qu’est-ce que le libéralisme ?

Par Jacques Sapir Définir le libéralisme est une tâche ardue. Le terme désigne des choses dissemblables tant suivant les champs dans lesquels il s’applique (libéralisme économique, libéralisme politique et libéralisme sociétal) que suivant les pays. En France, et de manière générale en Europe continentale, il renvoie majoritairement au champ économique et qualifie – à tort ou à raison – une idéologie conservatrice, centrée sur les marchés, des personnes situées à droite sur l’échiquier

Lire la suite...

Notre économie est devenue folle…

Par Jean-Marie Garreau Depuis longtemps déjà, tous les voyants clignotent, les alarmes retentissent de toute part, la machine se grippe, les déficits s'ouvrent comme des plaies béantes dans les budgets... mais on cherche encore des moyens pour relancer la croissance. Le moteur est en surchauffe mais on accélère encore (comme si une accélération ou une croissance pouvaient être constantes et indéfinies !) Notre économie recherche la croissance parce que, de toute façon, pense-t-elle, elle n'a

Lire la suite...

1 / 10